L’origine des représentations légendaires de Pâques : La poule, le lapin et les cloches.

Pâques est la 1ère fête célébrée par les chrétiens dans le calendrier liturgique. Cette fête célèbre la résurrection de Jésus. Pâques a lieu chaque année le dimanche qui suit la pleine lune de printemps (vous le saviez déjà, évidemment…). Cette année, le dimanche de Pâques tombe le 5 avril 2015.

Au-delà de ces connotations religieuses, il s’agit d’une fête familiale, avant tout consacrée aux enfants. Ils attendent ce jour avec impatience pour sa fameuse chasse aux œufs et autres gourmandises, déposés par la poule, le lapin de Pâques ou encore les cloches de Pâques selon les légendes. Mais connaissez-vous réellement l’origine de ces représentants légendaires de Pâques ? On vous éclaire :

Pourquoi les poules de Pâques ?

Qui pond vos œufs de Pâques dans votre jardin ? Les poules bien entendu ! Pour la petite histoire, les fidèles n’avaient pas le droit de manger des œufs pendant le Carême. Mais les poules n’attendent pas pour pondre et il fallait bien se débarrasser de tout ces œufs. Ils étaient donc offerts pendant la période de Pâques, d’où les œufs de Pâques.

A quoi servent les cloches à Pâques ?

Elles « chantent » l’hymne du Gloria (gloire à Dieu) de la messe du jeudi Saint et restent silencieuses jusqu’au samedi Saint afin de respecter la mort du Christ sur la Croix. Les cloches se rendent à Rome, d’où elles reviennent ensuite pour déposer les œufs de Pâques dans les jardins pour émerveiller les enfants. Les cloches se remettent à sonner dans la nuit du samedi à dimanche pour annoncer que Jésus est ressuscité.

Et le lapin de Pâques, d’où provient la légende ?

C’est un symbole de renouveau et de fécondité. Le mythe du lapin apportant des œufs aux enfants serait né d’une légende allemande : une mère qui n’avait pas les moyens d’offrir des friandises à ses enfants, aurait décoré et caché des œufs dans le jardin avant d’y envoyer ses enfants. Ceux-ci, apercevant un lapin, pensèrent que c’était lui qui avait pondu les œufs.

Vous voilà désormais incollable sur les origines de Pâques. Profitez-en pour étaler votre savoir autour d’un bon gigot d’agneau ! Et bonne Pâques !